Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 01:41

Ecoutez le Cheikh

 

 

Question :

 

Celui qui possède une force scientifique sans être fort dans la foi peut-il être un prêcheur à Allah, surtout dans ce genre de pays [1] ?

 

Réponse :

 

Ces deux choses sont indissociables. Et en réalité, celui qui construit sa personne sur sa force scientifique, il construira inévitablement sa personne sur sa force dans la foi également. La science appelle les œuvres, et si elles ne lui répondent pas alors elle s’en va.

 

C’est pour cela, qu’en général, celui qui apprend la science mais ne l’applique pas n’obtient pas la réussite pour atteindre une fin louable. Celui qui n’applique pas la science qu’il connaît sera privé des bons résultats louables de l’étude de la science. Les ambiguïtés et les passions s’interposeront sur sa route et il n’atteindra pas la fin louable, ceci est la réalité.

 

C’est pour cela que nous conseillons de veiller à ces deux choses ensembles, afin d’atteindre la fin et l’objectif louables que tu aimes et qu’Allah aime pour toi ici-bas et dans l’au-delà.

 

Combien de gens ont commencé l’étude de la science et ont négligé ce qui est lié à la foi ? Et ce qui a découlé de cela est qu’ils se sont détournés ou se sont fait détourner de la voie de la science, de l’enseignement et du prêche, que ce soit par les passions, et ceci dans la plupart des cas, les nombreuses passions de la vie mondaine les détournent, car ils ne possèdent pas une foi forte leur permettant de patienter face à ces passions, et comme sont nombreuses les passions de la vie mondaine, surtout dans ce genre de pays.

 

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit en parlant de la situation des gens à la fin des temps : « il se lève en étant croyant et se couche en étant mécréant, il se couche en étant mécréant et se lève en étant croyant, il vend sa religion pour une petite part de la vie d’ici-bas. ». Ceci est présent, et le refuge est auprès d’Allah, et seul celui à qui Allah a accordé le salut est préservé.

 

C’est pour cette raison que je me conseille à moi même ainsi qu’à mes frères de veiller à ces deux choses ensembles. Nous ne devons pas négliger une de ces deux choses si nous souhaitons atteindre les fruits louables qu’Allah aime pour nous ici-bas et dans l’au-delà.

 

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani

 

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

 

[1] Cette question fut posée à Cheikh Abdullah, qu’Allah le préserve, en Europe.

 

source : daralhadith-sh.com

Partager cet article
Repost0

commentaires

                        bm-copie-1.jpg

◐ Rechercher ◑

Au nom d'Allah , le Clément et le Miséricordieux
Louange à Allah , Dieu de l'univers et de tous les hommes
 Vous êtes sur Hadaf al Akhira™  

 " La Salafiyyah n'est pas des Personnes mais plûtot une Croyance et une Voie" 
 Sheikh 'Ubayd al Jabiri