Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 17:10


ما هو الشرك وما تفسير قوله تعالى: يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَابْتَغُوا إِلَيْهِ الْوَسِيلَةَ؟

 

 

الشرك على اسمه هو تشريك غير الله مع الله في العبادة كأن يدعو الأصنام أو غيرها ، يستغيث بها أو ينذر لها أو يصلي لها أو يصوم لها أو يذبح لها ، ومثل أن يذبح للبدوي أو للعيدروس أو يصلي لفلان أو يطلب المدد من الرسول صلى الله عليه وسلم أو من عبد القادر أو من العيدروس في اليمن أو غيرهم من الأموات والغائبين فهذا كله يسمى شركا ، وهكذا إذا دعا الكواكب أو الجن أو استغاث بهم أو طلبهم المدد أو ما أشبه ذلك ، فإذا فعل شيئا من هذه العبادات مع الجمادات أو مع الأموات أو الغائبين صار هذا شركا بالله عز وجل ، قال الله جل وعلا : وَلَوْ أَشْرَكُوا لَحَبِطَ عَنْهُمْ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ [1] وقال سبحانه : وَلَقَدْ أُوحِيَ إِلَيْكَ وَإِلَى الَّذِينَ مِنْ قَبْلِكَ لَئِنْ أَشْرَكْتَ لَيَحْبَطَنَّ عَمَلُكَ وَلَتَكُونَنَّ مِنَ الْخَاسِرِينَ[2] ومن الشرك أن يعبد غير الله عبادة كاملة ، فإنه يسمى شركا ويسمى كفرا ، فمن أعرض عن الله بالكلية وجعل عبادته لغير الله كالأشجار أو الأحجار أو الأصنام أو الجن أو بعض الأموات من الذين يسمونهم بالأولياء يعبدهم أو يصلي لهم أو يصوم لهم وينسى الله بالكلية فهذا أعظم كفرا وأشد شركا ، نسأل الله العافية ، وهكذا من ينكر وجود الله ، ويقول ليس هناك إله والحياة مادة كالشيوعيين والملاحدة المنكرين لوجود الله هؤلاء أكفر الناس وأضلهم وأعظمهم شركا وضلالا نسأل الله العافية ، والمقصود أن أهل هذه الاعتقادات وأشباهها كلها تسمى شركا وتسمى كفرا بالله عز وجل ، وقد يغلط بعض الناس لجهله فيسمى دعوة الأموات والاستغاثة بهم وسيلة ، ويظنها جائزة وهذا غلط عظيم . لأن هذا العمل من أعظم الشرك بالله ، وإن سماه بعض الجهلة أو المشركين وسيلة ، وهو دين المشركين الذي ذمهم الله عليه وعابهم به ، وأرسل الرسل وأنزل الكتب لإنكاره والتحذير منه ، وأما الوسيلة المذكورة في قول الله عز وجل : يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّهَ وَابْتَغُوا إِلَيْهِ الْوَسِيلَةَ[3].


فالمراد بها التقرب إليه سبحانه بطاعته ، وهذا هو معناها عند أهل العلم جميعا ، فالصلاة قربة إلى الله فهي وسيلة ، والذبح لله وسيلة كالأضاحي والهدي ، والصوم وسيلة ، والصدقات وسيلة ، وذكر الله وقراءة القرآن وسيلة ، وهذا هو معنى قوله جل وعلا : اتَّقُوا اللَّهَ وَابْتَغُوا إِلَيْهِ الْوَسِيلَةَ وَجَاهِدُوا فِي سَبِيلِهِ[4] يعني ابتغوا القربة إليه بطاعته ، هكذا قال ابن كثير وابن جرير والبغوي وغيرهم من أئمة التفسير ، والمعنى التمسوا القربة إليه بطاعته واطلبوها أينما كنتم مما شرع الله لكم ، من صلاة وصوم وصدقات وغير ذلك ، وهكذا قوله في الآية الأخرى : أُولَئِكَ الَّذِينَ يَدْعُونَ يَبْتَغُونَ إِلَى رَبِّهِمُ الْوَسِيلَةَ أَيُّهُمْ أَقْرَبُ وَيَرْجُونَ رَحْمَتَهُ وَيَخَافُونَ عَذَابَهُ[5] هكذا الرسل واتباعهم يتقربون إلى الله بالوسائل التي شرعها من جهاد وصوم وصلاة وذكر وقراءة قرآن إلى غير ذلك من وجوه الوسيلة ، أما ظن بعض الناس أن الوسيلة هي التعلق بالأموات والاستغاثة بالأولياء فهذا ظن باطل ، وهذا اعتقاد المشركين الذين قال الله فيهم : وَيَعْبُدُونَ مِنْ دُونِ اللَّهِ مَا لا يَضُرُّهُمْ وَلا يَنْفَعُهُمْ وَيَقُولُونَ هؤلاء شفعاؤنا عند الله[6] فرد عليهم سبحانه بقوله : قُلْ أَتُنَبِّئُونَ اللَّهَ بِمَا لا يَعْلَمُ فِي السَّمَاوَاتِ وَلا فِي الْأَرْضِ سُبْحَانَهُ وَتَعَالَىعَمَّا يُشْرِكُونَ [7].

 

 

[1] سورة الأنعام الآية 88.

[2] سورة الزمر الآية 65.

[3] سورة المائدة الآية 35.

[4] سورة المائدة الآية 35.

[5] سورة الإسراء الآية 57.

[6] سورة يونس الآية 18.

[7] سورة يونس الآية 18.

 

نشرت في المجلة العربية التي تصدر شهرياً بالرياض في الباب المخصص لسماحته بالإجابة على أسئلة القراء- مجموع فتاوى ومقالات متنوعة الجزء الرابع

 

 source : www.binbaz.org  

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 13:45

 

 

Allah dit : 

 

﴾ Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M'adorent. ﴿

(Al-Dhariyat, v.56)

 

Ceci signifie qu’Allah les a créés pour leur ordonner son adoration, et leur interdire de lui désobéir. (Cheikh Abdel Mouhsin Ibn Hamed El Abâd El Badr)

 

 

Al-Hâkim rapporte dans son Moustadrak, d'après Ma'qil ibn Yasâr (qu'Allah l'agrée), que le Messager d'Allah (que la paix d'Allah soit sur lui) a dit: "Votre Seigneur le Très Haut dit: "Ô homme! Consacre-toi à Mon adoration, Je te mettrai au-dessus du besoin et te comblerai de bienfaits. Ô homme! Ne t'éloigne pas de Moi, sinon Je te ferai vivre dans le besoin et les préoccupations."

 

 

 

Pour que l’adoration soit acceptée, il faut obligatoirement réunir deux conditions :

1. La première, l'acte doit être accompli sincèrement pour Allah.

 

2. La deuxième, un suivi absolu du messager d’Allah dans l'acte accompli.

 

 

Cheikh Abdel Mouhsin Ibn Hamed El Abâd El Badr : 

SI l’une des deux conditions de l’acte n’est pas respectée, que l’acte soit dépourvu de sincérité ou du suivi ou si l'acte est dépourvu des deux ; alors, il sera rejeté sur son auteur et ne sera pas accepté auprès d’Allah.

Sans conteste, Allah dit au sujet du rejet de l'acte lorsqu'il est dépourvu de sincérité :

 

﴾ Nous avons considéré l’œuvre qu’ils ont accomplie et nous l’avons réduite en poussière éparpillée ﴿

(Al-Fourqân, v.23)

Le noble Messager a dit au sujet du rejet de l’œuvre lorsqu’elle est fondée sur une innovation :

« Quiconque accomplit une œuvre non conforme aux fondements de notre religion, son œuvre est rejetée. »

Ce hadith est rapporté par Boukhary (n°2697) et par Mouslim (n°1718), d’après le hadith d’Aïcha (qu’Allah soit satisfait d’elle).

On trouve dans une version rapportée par Mouslim :

« Quiconque accomplit une œuvre que nous n’avons pas ordonnée, cette chose est rejetée »

De plus, le Prophète a dit :

« Quiconque, parmi vous, vivra, verra beaucoup de contradictions. Tenez-vous donc à ma sunna et à celle de mes successeurs, les biens guidés, les biens dirigés, attachez-vous-y fermement, et accrochez-vous-y (litt.mordez-la à pleines dents). Prenez garde aux nouvelles choses, car toutes nouveautés (en matière de religion) sont innovation, et toute innovation n'est qu'un égarement »

Ce hadith est rapporté par Abû Dâwoûd (n°4607) et At-Tirmidhî (n°2676) d’après le hadith d’Al-`Irbâd ibn Sâriya et At-Tirmidhî l’a jugé comme étant un « hadith bon et authentique ».

Le Prophète, dans le hadith des soixante-treize groupes parmi lesquels soixante-douze iront en Enfer et un seul au Paradis. Le Prophète a montré que le groupe sauvé est celui qui aura suivi la voie du Messager d’Allah et celles de ses nobles compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux et les agrée).

L’imam Mâlik Ibn Anas (qu’Allah lui accorde sa miséricorde) a dit : « Le succès des dernières générations ne s’obtiendra qu’avec ce qui a fait le succès de la première génération de cette communauté » et il a dit (qu’Allah lui accorde sa miséricorde) : « celui qui innove dans l’Islam en considérant son innovation comme bonne, aura prétendu que Muhammad a trahi le message, car Allah dit :

(Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion ﴿

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 12:23
فتاوى ابن باز

تصفح برقم المجلد > المجلد الثامن والعشرون > كتاب ملحقات العقيدة > التوحيد أصل الدين وأساس الملة
7 - التوحيد أصل الدين وأساس الملة

س: سماحة الشيخ: أرجو بيان أهمية التوحيد ، وبيان ذلك خصوصًا وقد زهد كثير من الشباب فيه وفقكم الله؟ 

ج: معرفة التوحيد هي أصل الأصول وأصل الدين كما تقدم، أصل الدين أن تعلم معنى شهادة أن لاَّ إله إلا الله وأنَّ محمدا رسول الله ، هذا هو أعظم واجب، وهو أول شيء دعت إليه الرسل ودعا إليه نبينا عليه الصلاة والسلام، تفقيه الناس بالشهادتين، وأن يخلعوا الأوثان والأصنام، وأن يعبدوا الله وحده.
هذا أول شيء دعت إليه الرسل، وهذا هو الواجب على كل مسلم مكلف: وأن يوحد الله، وأن يخصه
بالعبادة قبل كل

(الجزء رقم : 28، الصفحة رقم: 185)
شيء، كما قال تعالى:   ، وقال تعالى:   ، وقال تعالى:   ، وقال تعالى:   .
فالواجب على كل مكلف: أن يتفقه في الدين، وأن يخص الله بالعبادة، وأن يعرف معنى ( لا إله إلا الله )، ومعنى شهادة ( أن محمدًا رسول الله ) ، وأن معنى الأولى: توحيد الله والإخلاص له، وصرف العبادة له دون كل ما سواه، والإيمان بأنَّ هذا هو الحق، وهو أصل الدين وأساس الملة، كما قال الله سبحانه:   مع الإيمان برسول الله وأنه رسول حقًّا، محمد بن عبد الله بن عبد المطلب،
(الجزء رقم : 28، الصفحة رقم: 186)
وأن الواجب اتباعه والسير على منهاجه، وأن الأعمال لا تُقبل إلاَّ بالأمرين: الإخلاص لله، والمتابعة لرسوله صلى الله عليه وسلم.

Source : http://www.alifta.net
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 11:22
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 10:53
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 22:36
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 22:19
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 19:06

 

 

Le très grand savant Ibnul-Qayyim a dit : les moyens qui préservent du châtiment de la tombe sont de deux ordres : synthétique et générale. Nous transcrivons ses paroles en la résumant quelque peu.

Les moyens synthétiques sont : éviter ce qui entraîne le châtiment de la tombe, et parmi les causes les plus bénéfiques est de s‘asseoir un instant pour Allah avant de dormir, et de faire un examen de conscience sur ce qui a été perdu et gagné durant cette journée, pour ensuite renouveler son repentir vers Allah. Celui qui le fait dormira avec ce repentir, en projetant résolument de ne plus refaire ce péché en se réveillant. Il faut faire cela toutes les nuits, car si cette personne meurt cette nuit-là alors elle meurt avec son repentir, par contre si elle se réveille, elle se réveille alors en voulant accomplir de bonnes œuvres, et heureuse du prolongement de sa durée de vie, en se remettant à Allah, et en sachant ce qu’elle a manqué (comme bonnes œuvres). Il n’y a pas meilleur que ce sommeil pour le serviteur, notamment s’il accompagne cela avec le dhikr (rappel d’Allah) et l’accomplissement des actes conseillés rapportés par le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - avant de dormir, jusqu’à ce qu’il s’endorme. En effet, Allah facilitera cet acte pour celui auquel Il veut le bien, et il n’y a de pouvoir et de puissance qu’en Allah.

Nous allons citer des hadiths du Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - au sujet de la préservation du châtiment de la tombe :

Il est rapporté dans le Sahih Muslim d’après Salmân Al-Fârissî qui dit : j’ai entendu le Messager d’Allah – qu’Allah prie sur lui et le salue - dire :

« Surveiller (Ar-ribât) jour et nuit vaut mieux que le jeûne et la prière de la nuit durant un mois, et s’il meurt en faisant cela, il sera perpétuellement récompensé pour les œuvres qu’il accomplissait, et sera pourvu continuellement de ses biens, et sera préservé de l’épreuve (le châtiment de la tombe) ».

Ar-ribât est le fait de surveiller et garder les frontières contre l’intrusion des mécréants. La signification des frontières (Athaghr) est tout endroit où la crainte et l’intimidation sont de mise entre ses habitants et leurs ennemis. Le mérite de cette surveillance est immense, et sa récompense est grande, et le meilleur des surveillance est celle où la crainte et l’intimidation est la plus forte.

Également, parmi ce qui préserve du châtiment de la tombe, est ce qu’on comprend du hadith rapporté par Nassâï, d’après un homme d’entre les compagnons du Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit : un homme a dit : « pourquoi les croyants goûtent-ils tous à l’épreuve de la tombe sauf le martyr ?» Le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - répondit :

« L’éclat des épées au dessus de sa tête lui est largement suffisant comme épreuve ».

At-Tirmidhî et Ibnû Mâjah rapportent, entre autres, avec une chaîne de transmission authentique, d’après Al-Miqdâm Ibnû Ma’d Yakrib, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit :

« Six particularités sont attribuées au martyr auprès d’Allah : il sera pardonné lors du premier jet de son sang, on lui fera voir sa place au Paradis, il sera préservé du châtiment de la tombe, il ne sera point affligé lors de la grande terreur, il sera orné de la parure de la foi, on le mariera avec les houris aux grands et beaux yeux, et il sera intercesseur pour soixante-dix personnes de son proche entourage ».

Cette version est celle de Ibnû Mâjah. Celle de Tirmidhî est :

« On décorera sa tête de la couronne de la dignité, son rubis est meilleur que la vie d’ici-bas et tout ce qu’elle comporte, on le mariera avec soixante-douze femmes parmi les houris aux grands et beaux yeux, et il sera intercesseur pour soixante-dix personnes de son proche entourage ».

Ceci est un des bienfaits du jihâd dans le sentier d’Allah et le fait de mourir en martyr.

Ce qui est rapporté, également, au sujet de ce qui préserve du châtiment de la tombe : ce qui a été authentifié par Abû dâwûd, Tirmidhî, Ibnû Mâjah, et Nassâï, d’après Abû Hurayrah, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit :

« Une sourate du Coran, qui comptabilise trente versets, vient en intercesseur pour celui qui la lit jusqu’à ce qu’il soit pardonné ».

Ce hadith prouve, ainsi que tout ce qui est rapporté comme paroles avec la même signification, pour celui qui observe strictement la lecture de la sourate Al-Mulk (la royauté), avec assiduité, et met en œuvre ce en quoi elle invite, sera préservé du châtiment de la tombe.

Ce qui a été rapporté également, au sujet de ce qui préserve du châtiment de la tombe, le hadith authentique d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit :

« Celui qui meurt à la suite d’un mal de ventre ne sera point châtié dans sa tombe » (Rapporté par Tirmidhî).

Ce hadith suppose qu’il faut, pour celui qui est touché par une maladie au ventre, patienter, sans s’inquiéter, et espérer la récompense d’Allah. Son entourage se doit aussi de le faire patienter en l’espoir de la récompense.

Ce qui a été rapporté également, au sujet de ce qui préserve du châtiment de la tombe, ce qui a été rapporté par l’imam Ahmad, entre autres, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit :

« Il n’y a pas un musulman qui meurt le jour ou la nuit du vendredi, sans qu’il soit préservé par Allah des tourments de la tombe ».

Ceci est une grâce exclusive d’Allah, et un accord de sa part pour une belle fin de vie.

Ensuite, ce qui est utile de citer dans ce chapitre, le hadith rapporté par Ibnû hibbâne dans son recueil authentique, d’après Abû Hurayrah, d’après le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - qui dit :

« Lorsque la dépouille est introduite dans sa tombe, elle entend le claquement des chaussures de ceux qui retournent (de l’enterrement). Si cette personne était croyante la prière sera au niveau de sa tête, et le jeûne à sa droite, l’aumône légale à sa gauche, et l’application des bonnes œuvres parmi lesquelles l’aumône, le fait de consolider le lien de parenté, le bien et la bienfaisance envers les gens, à ses pieds. Ensuite, on viendra près de sa tête, et la prière dira : il y a auprès de moi une ouverture, puis on viendra à sa droite, et le jeûne lui dira : il y a auprès de moi une ouverture, puis on viendra à sa gauche, et l’aumône légale lui dira : il y a auprès de moi une ouverture, puis on viendra au niveau de ses pieds, et l’aumône, le fait de consolider le lien de parenté, le bien et la bienfaisance envers les gens lui diront : il y a auprès de nous une ouverture. On lui dira, ensuite : assieds-toi, c’est alors qu’il s’assit et à cet instant où le soleil lui sera représenté au moment de son coucher, on lui demandera : vois-tu cet homme qui a été envoyé parmi vous, que dis-tu de lui ? Et que témoignes-tu de lui ? Il dira : laissez-moi jusqu’à ce que je prie ? Ils lui rétorquèrent : tu pourras le faire ensuite, mais réponds-nous à quoi nous t’avons interrogé : vois-tu cet homme qui a été envoyé parmi vous, que dis-tu de lui ? Et que témoignes-tu de lui ? Il répondra : j’atteste que Muhammad est le Messager d’Allah, et qu’il est venu avec la vérité de la part de son Seigneur. On lui dira alors : tu as vécu en croyant à cela, et tu es mort en cette situation, et tu ressusciteras en cet état, si Allah le veut. Ensuite, on lui ouvrira une des portes du paradis, et on lui dira : ceci est ta demeure au paradis, et tout ce qu’Allah a préparé pour toi, dès lors sa joie et son envie redoubleront. Ensuite, on lui ouvrira une des portes de l’enfer, et on lui dira : ceci est ta demeure en enfer, et tout ce qu’Allah aurait préparé pour toi si tu lui avais désobéi, dès lors sa joie et son envie redoubleront. Ensuite, on agrandira sa tombe de soixante-dix coudées, et on l’illuminera, et son corps retournera d’où il a commencé (la terre), et son âme sera trempée dans un doux parfum provenant d’un oiseau qui se suspend sur les branches des arbres du paradis ».

Enfin le Prophète – qu’Allah prie sur lui et le salue - dit : « Ceci fait référence à la parole d’Allah :

« Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l’au-delà… »

(Ibrahîm v.27) etc.

 

Ô Seigneur ! Fais de nos tombes et de celles de nos frères musulmans, des jardins parmi ceux que l’on trouve au paradis, et évite-nous toutes les épreuves apparentes et cachées, Ô Toi le Généreux ! Et que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur Ton serviteur, et Ton messager, Muhammad, sur sa famille, et sur tous ses compagnons.

 

 

Écrit par le l’imam Ibnul-Qayyim Al-Jawzy

Traduit de l’arabe par l’association Aux Sources de l’Islam

sourceislam.com

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 18:36

Chaykh ‘Abdel’Aziz Ar-Rajihy, qu’Allah lui fasse miséricorde, a dit :

 

« L’imam Ac-Chafi’y a donné une recommandation à l’imam Al-Mouzany, une recommandation importante, on y trouve bénéfice et enrichissement, il serait bon de la lire. Le correcteur du livre la cite : 

 

« L’imam Al-Mouzany a dit : « je suis entré chez Mouhammad Ibn Idris

Ach-Chafi’y, alors qu’il était mourrant. Je lui dis « comment vas-tu

ce matin Ô Abou ‘Abdillah ? » il répondit : « Ce matin je m’apprête à abandonner ce bas monde, à quitter mes frères et à être présenté à

Allah. Mes espoirs sont épuisés. Je vais rencontrer mes mauvaises œuvres et je ne sais pas si vers le paradis je vais m’apaiser, ou bien en enfer je vais subir » Il disait cela avant de mourir… 

 

L’imam Al-mouzany dit alors : «Ô Abou ‘Abdillah! Qu’Allah te fasse Miséricorde, fais-moi unerecommandation ! » 

 

Il me dit : « Crains Allah ! Imagines-toi l’au delà dans ton cœur, mets la mort face à tes yeux, et penses à la place que tu auras auprès d’Allah le puissant le majestueux. Sois avec lui dans la peur, fuis ses interdictions, acquittes-toi de ses instructions, sois sur la vérité où elle se trouve, n’amoindris pas ce qu’Allah te donne comme bienfait, même s’ils sont peu, acceptes-les en remerciant.

Que ton silence soit pour la réflexion, que ta parole soit un rappel et que ton regard soit une leçon. Pardonnes à celui qui te fais injustice, lies-toi avec celui qui te fuis, sois bon envers celui qui te cause du tord, patientes face aux difficultés, et cherches le soutient d’Allah contre le feu par ta crainte. » 

 

Je dis : « Encore, qu’Allah te fasse miséricorde ! Ô abou ‘Abdillah. » 

 

Il dit alors : « Que la véracité soit ta langue, la loyauté ton pilier, la miséricorde ton fruit, la reconnaissance ta purification, la vérité ton commerce, l’amour ton embellissement, le livre (d’Allah) ta passion, l’obéissance ta vie, l’agrément ton pacte, la compréhension ta clairvoyance, l’espoir ta recherche de bénédiction, la crainte ta tunique, l’aumône ton refuge, la zakat ta citadelle, la pudeur ton gouverneur, l’indulgence ton ministre, la confiance en Allah ton armure, le bas monde ta prison, la pauvreté ton frère proche, la vérité ton guide, le pèlerinage et le combat ton désir, le coran ton narrateur, Allah ton unique but. Celui qui aura ces qualités, le paradis sera sa demeure. »  C’est une recommandation enrichissante importante. »

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 10:35
Partager cet article
Repost0

                        bm-copie-1.jpg

◐ Rechercher ◑

Au nom d'Allah , le Clément et le Miséricordieux
Louange à Allah , Dieu de l'univers et de tous les hommes
 Vous êtes sur Hadaf al Akhira™  

 " La Salafiyyah n'est pas des Personnes mais plûtot une Croyance et une Voie" 
 Sheikh 'Ubayd al Jabiri